non-recevoir

non-recevoir

n.m. sing.
Fin de non-recevoir,
dans la langue juridique, moyen de défense tendant à faire établir que la partie adverse n'est pas fondée dans sa demande.
Opposer une fin de non-recevoir à qqn,
lui opposer un refus catégorique et définitif.

NON-RECEVOIR

(non-re-se-voir) s. m.
Voy. RECEVOIR.