nonce

nonce

n.m. [ it. nunzio, du lat. nuntius, envoyé ]
Prélat chargé de représenter le pape auprès d'un gouvernement étranger (on dit aussi nonce apostolique).

NONCE

(non-s') s. m.
Prélat que le pape envoie en ambassade. Le nonce du pape en France.
Autrefois, en Pologne, nom donné aux députés de la noblesse des petites diètes à la grande diète, pour composer la chambre de la noblesse.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'ambassadeur du pape qui souloit estre nommé legat, est par aucuns appellé le nonce, en italianisant [H. EST., dans le Dict. de DOCHEZ, au mot italianiser.]
    J'ay usé de ce mot de nonce puis qu'il s'use aujourd'huy ; mais j'ay veu à mon avenement à la cour que l'on n'en usoit, sinon d'ambassadeur du pape ; et quand ce nom de nonce fut introduit, par derision on disoit : voilà l'once du pape [BRANT., Cap. franç. t. III, p. 157, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. nuncius, messager. Corssen (Aussprache, I, 23) montre dans nuntius, archaïque nountius, une contraction de noventius ; comparez nundinae de novendinae : c'est celui qui apporte nouvelle, de novus, d'où un verbe novere, donnant noventius, comme florere donne florentia.

nonce

NONCE. n. m. Prélat qui est le représentant diplomatique du Pape, accrédité auprès d'un gouvernement étranger. Le nonce du Pape en France, en Espagne. On dit aussi Nonce apostolique.

nonce


NONCE, s. m. Il ne se dit que des Ambassadeurs du Pape, et des Députés des Provinces aux Diètes de Pologne.

Traductions

nonce

nuncio

nonce

[nɔ̃s] nm (RELIGION)nuncio