nouement


Recherches associées à nouement: denouement

NOUEMENT

(noû-man) s. m.
Action de nouer. Nouement de l'aiguillette.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Nouement [OUDIN, Dict.]

ÉTYMOLOGIE

  • Nouer.

nouement

NOUEMENT. s. m. Action de nouer. Il n'est usité que dans cette locution populaire, Nouement de l'aiguillette.

noüement

Noüement, Nexus, huius nexus,

Le nouëment des arbres quand ils croissent, Excrescentium arborum articulatio.

nouement


NOUEMENT, s. m. NOUER, v. act. NOUET, s. m. NOUEUX, EûSE, adj. [Noû-man, nou-é, nou-è; nou-eû, eû-ze: 1re lon. au 1er; 2eé fer. au 2d, è moy. au 3e, lon. aux deux dern.] Nouer, c'est lier en faisant un noeud. "Nouer un ruban, des jarretières. = Fig. Lier: nouer amitié. Nouer une partie. = Se nouer, en parlant des arbres; pâsser de fleur en fruit. "Les poires, les pommes comencent à se nouer. "Les abricots ne sont pas encôre noués. = Il se dit aussi neutralement: "Les fruits comencent dejà à nouer. = Noué, ée, adj. "Cet enfant est noué; rachitique. "Cet homme est tout noué de goutte, l'humeur de la goutte s'est fixée dans les jointûres. = Pièce de Théâtre bien ou mal nouée; dont le noeud est bien ou mal fait.
   NOUEMENT, action de nouer. Il n' est d'usage qu'en cette phrâse populaire, nouement d'aiguillette, prétendu maléfice.
   NOUET a aussi un usage borné. Il ne se dit que d'un noeud fait avec un linge, dans lequel on a mis quelque drogue, pour la faire tremper ou bouillir. "Un nouet de fines herbes dans une sausse. "Un nouet de rhubarbe, de séné.
   NOUEUX, qui a des noeuds. Il ne se dit que du bois. "Bâton noueux: "Une puissante et noueuse massue. Vaug.