nuisiblement

NUISIBLEMENT

(nui-zi-ble-man) adv.
D'une manière nuisible.
L'Église ne condamne pas le culte parfait ; elle ne décide point nuisiblement au salut [FÉN., t. II, p. 214]
C'est [le duc de Bourgogne] un ouvrier qui doit se mettre sans délai à son ouvrage, et qui différerait vainement et nuisiblement de travailler [SAINT-SIMON, 265, 52]