obier

Recherches associées à obier: cornouiller, obeir

obier

n.m. [ de l'it. obbio ]
Arbrisseau dont une forme cultivée, à fleurs blanches, s'appelle aussi une boule-de-neige.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

OBIER

(o-bié) s. m.
Nom vulgaire et spécifique de la viorne obier (viburnum opulus, L.), arbrisseau fort dur qui ressemble un peu au cornouiller, et qui porte de petites baies rouges ; la variété cultivée dans les jardins en est connue sous le nom de boule de neige. Quelques-uns écrivent aubier.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ormes, chesnes, fresnes, charmes, obiers, cornouilliers [O. DE SERRES, 192]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. obbio. Le latin opulus, avec accent sur o, aurait donné obe ; très probablement obier est obe, affublé de ier qui appartient à une foule de noms d'arbres.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

obier

OBIER. n. m. Espèce de viorne dont le bois est fort dur et dont une variété, cultivée dans les jardins, se nomme vulgairement Boule de neige.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

obier

Obier, Un arbre semblable au cornilier, dit Obier, ou Opier, Opulus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions