obscène

(Mot repris de obscene)

obscène

[ ɔpsɛn] adj. [ lat. obscenus, de mauvais augure ]
1. Qui blesse ouvertement la pudeur par des représentations d'ordre sexuel : Des images obscènes impudique, indécent ; chaste, pudique
2. (Par ext.) Qui choque par son caractère scandaleux, immoral : Ce reportage sur l'agonie des victimes est obscène inconvenant, révoltant
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

OBSCÈNE

(ob-sè-n') adj.
Qui blesse ouvertement la pudeur.
Octave Auguste prit le prétexte du livre innocent de l'Art d'aimer, livre très décemment écrit et dans lequel il n'y a pas un mot obscène, pour envoyer un chevalier romain sur la mer Noire [VOLT., Dict. phil. Ovide.]
Ne sait-on pas que les statues et les tableaux n'offensent les yeux que quand un mélange de vêtements rend les nudités obscènes ? [J. J. ROUSS., Lett. à d'Alemb.]
D'autres déguisés en femmes, d'autres qui portent des figures obscènes suspendues à de longues perches, et qui chantent des hymnes dont la licence est extrême [BARTHÉL., Anach. ch. 24]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils se torchoient le cul (il fault laisser aux femmes cette vaine superstition des paroles) avecques une esponge ; voilà pourquoi spongia est un mot obscoene en latin [MONT., I, 373]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. obscenus. Obscenus est écrit aussi obscaenus. Le sens primitif est de mauvais augure ; et, comme on trouve le verbe obscaevare (de ob, et scaevus, gauche) qui signifie donner un mauvais présage (Plaute, Asin. II, 1, V. 18), on peut croire, avec Freund, qu'obscaenus est pour ob-scaevinus.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

obscène

OBSCÈNE. adj. des deux genres. Qui blesse ouvertement, qui révolte la pudeur. Paroles obscènes. Mot obscène. Chanson obscène. Livre obscène, qui fait naître des pensées obscènes. Geste obscène. Peinture, image obscène.

Il se dit aussi des Personnes. C'est un être obscène.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

obscène


OBSCèNE, adj. OBSCÉNITÉ, s. f. [L's n'est là que pour l'étymologie: obcène, cé-nité. 2e è moy. au 1er, é fer. au 2d.] M. Andry dit que ces mots ne sont pas généralement reçus dans la langue, quoiqu'ils expriment quelque chôse qu'impur, impudique, sale, n' expriment pas assez bien. "Danses, chansons obscènes: Comédie pleine d'obscénités. = Ces mots sont aprouvés par l'Acad. L. T. et ils sont aujourd'hui généralement reçus.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

obscène

adjectif obscène
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

obscène

obscene, bawdy, filthyobsceen, onzedelijk, smerig, viesobszönobscenoosceno, laido, sconcioفَاحِشٌobscénnísjofelάσεμνοςrivoopscen猥褻な음탕한uanstendignieprzyzwoityobscenoнепристойныйoanständigลามกaçık saçıktục tĩu淫秽的 (ɔpsɛn)
adjectif
qui choque, qui est grossier
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

obscène

[ɔpsɛn] adjobscene
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005