omission

(Mot repris de omissions)

omission

n.f.
1. Action d'omettre : L'omission d'un renseignement rend le traitement du dossier impossible absence, oubli ; indication, mention
2. Chose oubliée : J'ai relevé quelques omissions dans votre récit lacune, manque
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

omission

(ɔmisjɔ̃)
nom féminin
1. fait d'oublier de dire ou de faire qqch l'omission d'informations importantes
2. chose oubliée Il y a beaucoup d'omissions dans son récit.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

OMISSION

(o-mi-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action d'omettre.
L'omission d'un principe mène à l'erreur ; ainsi il faut avoir la vue bien nette pour voir tous les principes [PASC., Pensées, part. I, art. 10]
La chose omise. Une omission importante.
Un passage positif vaut mieux tout seul que cent omissions [BOSSUET, 2e instr. sur les passages, 68e pass.]
Terme de jurisprudence. Manquement à une chose exigée par la loi, et qui, dans certains cas, entraîne la nullité.
Terme de théologie. Les péchés d'omission et les péchés de commission : les premiers, qui consistent à ne pas faire les bonnes œuvres auxquelles on est obligé ; les seconds, qui sont de commettre le mal qu'on doit éviter.
Mes pires fautes ont été d'omission : j'ai rarement fait ce qu'il ne fallait pas faire, et malheureusement j'ai plus rarement fait ce qu'il fallait [J. J. ROUSS., Conf. X]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Autant trouveras-tu de pechez en ta vie, de passions en ton ame, et d'omissions en ton devoir [AMYOT, De la curios. 2]
    Ce sont deux omissions qui s'offrent à moy souvent en leurs discours [des stoïciens] [MONT., II, 302]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. omissionem, de omissum, supin de omittere, omettre.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

omission

OMISSION. n. f. Action d'omettre. Faire une omission. Omission volontaire et coupable. C'est une omission grave. Suppléer aux omissions. Sauf erreur ou omission.

Il désigne aussi la Chose omise. Signaler les omissions que l'on remarque dans un ouvrage.

En termes de Théologie, Péché d'omission ou par omission, Péché qui consiste à ne pas faire ce qui est commandé.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

omission

Omission, Praetermissio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

omission


OMISSION, s. f. [Omi-cion, en vers, ci-on: — Anciènement on écrivait obmission. Voy. OMETTRE, Rem.] Manquement à une chôse de devoir et d'usage. "Faire une omission. "C'est une légère omission, une omission considérable. = Péché d'omission; qui consiste à ne pas faire ce qui est comandé, comme le péché de comission à faire ce qui est défendu.
   Rem. Omission ne s'emploie guère au pl. mais en ce nombre, il signifie, non l'action d'omettre, mais les chôses omises; comme on dit la charité, vertu, et les charités, les actes de cette vertu. "Ne vous paraissoient-ils pas véritablement coupables par leurs omissions et leur paresse.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

omission

nom féminin omission
1.  Action d'omettre.
2.  Ce qui est omis.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

omission

דילוג (ז), הישכחות (נ), השמט (ז), השתכחות (נ), פסיחה (נ)

omission

(het) weglaten, hiaat, leemte, nalatigheid [juridisch], overslaan, verzuim, weglating

omission

omissione

omission

[ɔmisjɔ̃] nfomission
un mensonge par omission → a lie by omission
mentir par omission → to lie by omission
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005