ophite

OPHITE1

(o-fi-t') s. m.
Nom donné à certaines roches trappéennes des Pyrénées, d'une composition variable. Sorte de marbre dont la couleur est d'un vert obscur, rayé de filets jaunes qui se croisent.
Le feldspath et le schorl : ce mélange est celui qui a formé la matière des ophites, dont il y a plusieurs variétés, mais toutes composées de feldspath, plus ou moins mêlé de schorl de différentes couleurs [BUFF., Min. t. I, p. 119]
Adj. Marbre ophite. Se dit aussi quelquefois d'une roche magnésienne plus souvent nommée serpentine.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme dérivé d'un mot grec signifiant serpent, à cause que l'ophite rappelle, par son fond vert tacheté de blanc, la peau bigarrée des serpents.

OPHITE2

(o-fi-t') s. m.
Nom d'une secte d'hérétiques du second siècle qui était une branche des gnostiques, ainsi dite du grec, serpent, parce que ces hérétiques rendaient un culte superstitieux à cet animal, en souvenir du serpent qui séduisit Ève.

OPHITE3

(o-fi-t') s. m.
Genre de serpents.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec signifiant serpent.

ophite

OPHITE. n. m. Sorte de porphyre ainsi nommé parce qu'il rappelle, par son fond vert tacheté de blanc, la peau bigarrée des serpents. Par apposition, Marbre ophite.