ouaté

(Mot repris de ouatee)

ouaté, e

[ wate] adj.
Qui donne une impression de douceur ou de confort douillet : L'atmosphère ouatée de cette chambre.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ouaté


ouatée

(wate)
adjectif
1. matière qui est fait avec de la ouate un pansement ouaté
2. figuré qui est doux, confortable vivre dans une atmosphère ouatée
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ouate

OUATE. n. f. Sorte de coton plus fin et plus soyeux que le coton ordinaire et qui sert à garnir un vêtement, une couverture, etc., entre la doublure et le dessus. Une couverture d'ouate. Acheter de l'ouate. On dit aussi De la ouate.

Il se dit spécialement du Coton préparé pour les pansements et la toilette. Un tampon d'ouate. Un enveloppement d'ouate.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

ouate


OUATE, s. f. OUATER, v. act. [L'Acad. remarque qu'on écrit et qu'on prononce de la ouate: ainsi l'o est aspiré. Boileau n'était pas de cet avis, à en juger par ce vers.
   Où sur l'ouate molle éclate le tabis.
M. de St. Marc, un de ses Comentateurs, prétend qu'à Paris on prononce ouette bien plus comunément qu'ouate, et que l'on y dit toujours d'une robe qu'elle est ouettée, et non pas ouatée. Cette prononciation est aparemment de ceux qui prononcent moué, toué et le roué nous sommes troué. Madame de Sévigné écrit ouatée: j'ai une robe de chambre ouatée.] Ouate est une espèce de coton plus fin et plus soyeux que le coton ordinaire, et que l'on met entre deux étofes. "Camisole, jupe, couvertûre d'ouate. = Ouater, mettre de la ouate entre une étofe et la doublûre.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

ouaté

adjectif ouaté
Littéraire. Qui est assourdi.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

ouaté

[ˈwate] adj
[pansement] → cotton-wool
(= doublé) → padded
(fig) [atmosphère] → cocoon-like
[pas, bruit] → muffled
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005