ouf

ouf

[ uf] interj. [ onomat. ]
Exprime le soulagement : Ouf ! Tout s'est bien passé.
Ne pas laisser à qqn le temps de dire ouf ou de faire ouf,
Fam. ne pas lui laisser le temps de souffler, de respirer, de dire le moindre mot.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ouf

(uf)
interjection
exlamation qui exprime le soulagement Ouf ! Je n'ai pas oublié mon sac ! Ouf ! Il est enfin parti !

ouf


nom masculin invariable
pousser un ouf de soulagement
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

OUF

(ouf) interj.
qui marque une douleur subite, ou l'étouffement, l'oppression.
Fermant les yeux et criant ouf, L'adolescent se mit à braire [SCARRON, Virg. VII]
Ouf ! tu m'étrangles ; fat, laisse-le comme il est [MOL., Fâch. I, 1]
Ouf ! je me sens déjà pris de compassion [RAC., Plaid. III, 3]
Ouf ! je ne sais par où commencer.... perfide ! [LESAGE, Turcaret, II, 3]
Ouf ! que ce diable d'homme est rude à manier ! [BEAUMARCH., Barbier de Séville, III, 3]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

ouf

OUF. Interjection qui marque la satisfaction d'être délivré d'un fardeau, d'un travail, d'un ennui, d'une charge quelconque.

Fam., Il n'a pas eu le temps de dire ouf, Il n'a pas eu le temps de prononcer même une simple exclamation.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

ouf

uff

ouf

ouf

[ˈuf] excl → phew!
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005