pécore

(Mot repris de pécores)
Recherches associées à pécores: chetive

pécore

n.f. [ de l'it. pecora, brebis, du lat. pecus, pecoris, bétail ]
Fam. Femme sotte et prétentieuse ; pimbêche.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PÉCORE

(pé-ko-r') s. f.
Animal, bête.
La chétive pécore [une grenouille] S'enfla si bien qu'elle creva [LA FONT., Fabl. I, 3]
Terme d'injure. Personne stupide.
Si l'on va là [à Rome] pécore, on revient habile homme [HAUTEROCHE, Nobles de province, IV, 7]
Vous ne serez jamais qu'une pauvre pécore [MOL., l'Ét. III, 5]
Son mari était une sorte de pécore lourde et ennuyeuse à l'excès [SAINT-SIMON, 275, 221]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il luy faudroit fendre les pieds, et l'envoyer paistre comme une pecore [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. pecora ; bas-lat. pecure, dans un texte du VIIe siècle. L'italien pecora vient du latin pecora, pluriel de pecus, bête de troupeau.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

pécore

PÉCORE. n. f. Il désignait originairement un Petit animal de troupeau, une petite bête. Ce sens n'est plus usité.

Il ne s'emploie qu'au figuré et familièrement, comme terme injurieux, pour désigner une Personne sotte et impertinente. C'est une vraie pécore. Taisez-vous, petite pécore.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

pecore

Pecore, Pecus pecoris.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

pêcore

PêCORE, s. f. Terme injurieux. Bête, persone stupide. "C'est une pécore, une vraie pécore.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

pécore

Gans