pépie

pépie

n.f. [ du lat. pituita, pituite ]
Avoir la pépie,
Fam. avoir très soif.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

pépie

PÉPIE. n. f. Petite peau blanche qui vient quelquefois au bout de la langue des oiseaux, particulièrement des poules, et qui les empêche de boire et de pousser leur cri ordinaire. Ôter la pépie à une poule, à un oiseau.

Fig. et fam., Avoir la pépie, Avoir très soif.

Fig. et pop., Cet homme n'a pas la pépie, Il boit volontiers.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

pepie

La Pepie, Pituita.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

pépie


PÉPIE, s. f. [1re é fer. 2e lon. 3e e muet.] Pellicule qui vient quelquefois au bout de la langue des oiseaux, et qui les empêche de boire et de faire leur cri ordinaire. "Cette poule a la pépie. Il faut lui ôter, lui arracher la pépie. = On dit, proverbialement, d'un homme qui boit volontiers, qu'il a la pépie; et d'une persone babillarde, qu'elle n'a pas la pépie.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

pépie

pipso