paillard

paillard, e

adj. et n. [ de paille ]
Qui est porté aux plaisirs charnels ; libertin.
adj.
Se dit de textes grivois, égrillards : Des chansons paillardes polisson
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

paillard

PAILLARD, ARDE. adj. Qui mène une vie dissolue. Être paillard. Substantivement, C'est un paillard. C'est une paillarde. Par extension, Rumeur paillarde. Avoir la mine paillarde.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

paillard

Paillard, Impudicus scortator.

Paillard et meschant, Flagitiosus.

Un fin paillard, Un rusé malfaicteur, Reus veterator, Bud.

Le plus mauvais paillard que onques fut, Longe post natos homines improbissimus, B. ex Cic.

Une Paillarde et putain qui fait gain de son corps, Meretrix, Proceda.

Paillarde bien advenante et civile, Commoda et faceta meretrix.

Paillardes qui s'abandonnent pour deux oboles, qui valent trois blancs, Diobolares meretrices.

Il n'est point de plus forte paillarde, Nulla prostibula magis prostat.

Appartenant à paillardes, Meretricius.

A la façon d'une paillarde, Meretricie.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

paillard


PAILLARD, ARDE, adj. PAILLARDER, v. n. PAILLARDISE, s. f. [Pa-gliar, gliar-de, gliardé, dîze: mouillez les ll.] Luxurieux, impudique. Comettre le péché de paillardise, de luxûre, d'impûreté. = Ces trois mots sont banis de la langue des honêtes gens.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

paillard

adjectif paillard
Porté sur les plaisirs des sens.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

paillard

[pajaʀ, aʀd] adjbawdy
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005