panetière

(Mot repris de panetières)

panetière

[ pantjɛr] n.f.
Coffre où l'on conserve le pain ; huche.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PANETIÈRE

(pa-ne-tiè-r') s. f.
Espèce de sac de cuir, suspendu en forme de fronde, où les bergers portent leur pain.
Il [David] choisit dans le torrent cinq pierres polies, et les mit dans sa panetière qu'il avait sur lui [SACI, Bible, Rois, I, XVII, 40]
Petit chapeau, jupon, panetière, houlette [LA FONT., Fabl. x, 10]
Terme de chasse. Filet en forme de sac.
Un des noms de la blatte.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Maintenant, quant vient à la pasture, ils eslisent, en recousant leur panetiere, Bietris et Alison, priant qu'elles leur octroyent leurs amours [, Perceforest, t. II, f° 116]
  • XVIe s.
    Sa panetiere en escharpe il avoit, Et à son bras sa fronde entortillée [J. DU BELLAY, Œuv. p. 397, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Panetier.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

panetière

PANETIÈRE. n. f. Petit sac dans lequel les bergers, les bergères emportent leur pain.

Il se dit aussi d'un Meuble où l'on enferme le pain.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

panetiere

La panetiere d'un bergier, Pera, Mantica.

La panetiere, le lieu où on reserre et garde-on le pain, Panarium Artocopium.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606