panique

panique

n.f. [ du nom du dieu grec Pan ]
Terreur subite et incontrôlable, de caractère souvent collectif : L'alarme a semé la panique affolement
adj.
Peur panique,
peur soudaine, irraisonnée.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PANIQUE

(pa-ni-k') adj.
Terreur panique, terreur subite et sans fondement.
Toutefois j'aurais tort de jeter dans les cœurs, L'avis étant mal sûr, de paniques terreurs [CORN., Cid, II, 7]
Et les lièvres sujets à des terreurs paniques [LA FONT., Fabl. v, 19]
Les superstitieux sont dans la société ce que les poltrons sont dans une armée : ils ont et donnent des terreurs paniques [VOLT., Dict. phil. Locke.]
J'entretiens la vigilance de mes troupes, en excitant sous main des terreurs paniques, tantôt par des alertes fréquentes, tantôt par la fausse rumeur d'une trahison, d'une embuscade [BARTHÉL., Anach. ch. x.]
Substantivement. Une panique, une terreur soudaine. La panique se mit parmi les spéculateurs. Devenir panique, s'est dit en parlant d'une terreur qui perd son caractère alarmant ; ce sens n'est plus usité.
Nous avons eu de grandes terreurs ; Dieu merci, elles sont devenues paniques, et il [Ch. de Sévigné] en sera quitte pour de petits anodins [SÉV., 8 sept. 1680]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Leur terreur ne fut pas vaine ny panique, car ils furent investis par les François [, Mém. s. D. G. ch. 32]

ÉTYMOLOGIE

  • En grec, le dieu Pan, qui troublait les esprits.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

panique

PANIQUE. adj. des deux genres. Qui trouble l'esprit subitement. Terreur panique, peur panique, Frayeur soudaine et sans fondement. Il s'emploie aussi comme nom féminin. Il se produisit une panique. La foule, prise de panique, se dispersa en tous sens.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

panique


PANIQUE, adj. fém. [Panike: dern. e muet.] Terreur panique, frayeur subite et sans fondement. = Il n' a d'usage qu'avec terreur. On ne dit, ni crainte, ni frayeur panique, quoique ce soit le même sens: ainsi le veut l'usage. * L'Ab. Prévot a dit dans un endroit de l' Histoire des Voyages, crainte panique, et dans un aûtre, frayeur panique. Rousseau a dit, paniques alarmes. = La Touche avait remarqué que Panique n'est point alphabétiquement dans le Dict. de l'Acad. mais qu'il se troûve au mot de Terreur. = On l'a mis sous la lettre P, dans la dernière édition.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

panique

nom féminin panique
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

panique

Panikpanic, flap, scare, panicked, stampedepaniekאימתנות (נ), בהלה (נ), חרדת אלוהים (נ), פאניקה (נ) [בהלה], תבהלה (נ), בֶּהָלָהπανικόςpánicopanicoذُعْرٌpanikapanikpaniikkipanikaパニック공포panikkpanikapânicoпаникаpanikความหวาดกลัวหรือวิตกกังวลpaniksự hoảng sợ惊慌паника恐慌 (panik)
nom féminin
grande peur et agitation
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

panique

[panik]
adj
avoir une peur panique de qch [+ reptiles, altitude, obscurité] → to be terrified of sth
nfpanic
céder à la panique → to panic
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005