papal, ale

PAPAL, ALE

(pa-pal, pa-l') adj.
Qui appartient au pape. Dignité, autorité papale.
Le règne papal devait tomber tout à coup par le souffle de Jésus-Christ, c'est-à-dire par la prédication de Luther [BOSSUET, Var. I, 31]
Terres papales, les terres de la domination du pape.
S. m. pl. Les papaux, les partisans du pape.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Donna le pape pleine puissance [aux cardinaux] de faire ce qu'il pouvoit faire, reservé aucuns cas papaux [FROISS., II, II, 20]
  • XVIe s.
    L'un d'eulx, voyant le pourtrait papal.... [RAB., Pant. IV, 45]
    Pource que l'eschelle [pour prendre une ville] n'avoit cousté que quatre francs, le païs disoit en se moquant que les huguenots avoient autant fait de quatre livres que les papaux de quatre cent mille escus [D'AUB., Hist. III, 109]

ÉTYMOLOGIE

  • Pape.