pargué

PARGUÉ

(par-ghé) , PARGUENNE (par-ghè-n') ou PARGUIENNE (par-ghiè-n') interj.
Jurements patois de l'ancienne comédie, pour pardieu.
Oh ! parguienne, sans nous, il en avait pour sa maine de fèves [MOL., D. Juan, II, 1]