parvenu

(Mot repris de parvenions)

parvenu, e

n.
Péjor. Personne qui s'est élevée à une condition sociale supérieure sans en avoir acquis la culture, les manières ; nouveau riche.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

parvenu

masculin

parvenue

féminin (paʀvəny)
nom
péjoratif personne devenue riche mais qui n'a pas une bonne éducation Je refuse d'inviter ce parvenu chez moi.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

parvenu

PARVENU, UE. participe Il s'emploie substantivement en parlant d'Un homme qui, né dans un état très-obscur, a fait une grande fortune, est arrivé aux emplois, aux honneurs. Il ne se dit guère qu'en mauvaise part. C'est un parvenu, un nouveau parvenu. Il a toute l'insolence d'un parvenu.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

parvenu


PARVENU, s. m. [2e e muet.] Homme, qui a fait une fortune subite. Voy. PARVENIR, v. n. n°. 3°. "C'est un parvenu, un nouveau parvenu. "Cette dignité ne rend au nouveau parvenu ni sa bonhommie, ni ses autres vertus. Ann. Litt.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

parvenu

מתעשר (ז), עשרן (ז)

parvenu

parvenu

parvenu

zbohatlík

parvenu

Parvenü

parvenu

parvenido

parvenu

nået

parvenu

saavutettu

parvenu

도달

parvenu

nått

parvenu

ถึง

parvenu

[paʀvəny]
pp de parvenir
nm/f (péjoratif)upstart
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005