paterne

paterne

adj. [ du lat. paternus, paternel ]
Litt. D'une bienveillance doucereuse : Un examinateur paterne.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PATERNE

(pa-tèr-n') adj.
Qui appartient à un père (ne se dit que dans le langage familier ou en badinant).
J'allai voir le prélat, il me reçut d'un air paterne, en m'appelant toujours mon cher monsieur Marmontel [MARMONTEL, Mém. VIII]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Veire paterne [vraiment paternel, Dieu], qui onques ne mentis.... [, Ch. de Rol. CLXXIII]
  • XIIe s.
    Suvent appele sainte paterne aïe [aide] [JORDAN FANTOSME, V. 548]
  • XIIIe s.
    ...Peres paternes, Qui la terre et le ciel gouvernes [, Les trois Maries, ms. p. 435, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. paterna, Dieu le père ; du lat. paternus, paternel, dérivé de pater, père.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

paterne

PATERNE. adj. des deux genres. Qui affecte les manières bienveillantes et le ton protecteur d'un père. Il me parla d'un ton paterne.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

paterne

adjectif paterne
Littéraire. D'une bienveillance doucereuse.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004