patron-jaquet ou patron-minet

PATRON-JAQUET ou PATRON-MINET

(pa-tron-ja-kè ou pa-tron-mi-nè) , ( DÈS LE) loc. adv.
De très grand matin. On a dit potron :
Il avançait pays monté sur son criquet, Se levant tous les jours dès le potron-jaquet [, Cartouche, ch. VIII, p. 50]
On trouve aussi :
La dame du poitron-jaquet l'est encore moins [ingrate] [SÉV., 271]
Enfin quelques personnes disent : dès le paître au minet ou au jaquet.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il s'est levé dès le poitron jaquet [OUDIN, Curios. franç.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguign. pauitrou-jaiquai, potrou jacquet, de grand matin ; norm. dès le paître jacquet. On a dit que potron signifiait le petit, et que la locution signifiait : le petit du minet [chat] ou du jacquet [nom de l'écureuil en Normandie]. Il est vrai que jacquet signifie écureuil ; mais cela n'explique pas le sens de la locution. La vraie leçon est dès le paître au jaquet, au minet, ou dès le paître jacquet, c'est-à-dire dès le moment où le chat, l'écureil va au paiître, c'est-à-dire de grand matin. Patron en est une singulière corruption.