permanence

(Mot repris de permanences)

permanence

n.f.
1. Caractère de ce qui est permanent, durable : La permanence d'un phénomène constance, persistance ; changement
2. Service d'une administration, d'un organisme fonctionnant de manière continue ; lieu où se tient ce service : Ce policier est de permanence jusqu'à minuit. La permanence est au bout du couloir.
3. Salle d'études surveillées dans un collège.
En permanence,
sans interruption ; sans cesse : Elle se plaint en permanence constamment
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PERMANENCE

(pèr-ma-nan-s') s. f.
Durée constante.
Le temps est la négation d'une chose très réelle et souverainement positive, qui est la permanence de l'être [FÉN., Exist. II, 2, Éternité.]
La permanence des âmes [VOLT., Un chrét. contre six Juifs, XLVIII]
La permanence de l'impression peut être plus longue que la permanence de l'objet qui l'a produite [SENNEBIER, Ess. art d'observ. t. I, p. 174, dans POUGENS]
État d'une personne qui reste constamment dans le même lieu. Il ne quitte pas son cabinet, il y est en permanence. L'assemblée se déclara en permanence c'est-à-dire elle déclara qu'elle ne lèverait pas la séance, jusqu'à ce que telle chose fût terminée. La permanence des armées, condition des armées qui demeurent toujours organisées, à la différence des armées du moyen âge qui, l'expédition finie, rentraient dans la population.
En théologie, présence continue du corps de Jésus-Christ dans l'eucharistie, après la consécration.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    La defaillant nature de toutes teriennes choses et la parmenence de la vie du ciel [GUI DE CAMBRAI, Barl. et Jos. (traduction en prose), p. 348]
  • XIVe s.
    Nous avons parlé de la permanence et constance de felicité [ORESME, Eth. 24]

ÉTYMOLOGIE

  • Permanent ; provenç. et espagn. permanencia ; ital. permanenza.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

permanence

PERMANENCE. n. f. Durée constante de quelque chose. Une tradition, une erreur, dont on constate la permanence. Un emploi dont la permanence n'est pas assurée.

Il se dit aussi en parlant des personnes et signifie État de celui qui reste, qui demeure longtemps dans le même lieu. Vous me trouverez à mon bureau à toute heure : j'y reste en permanence. Je suis resté là en permanence à vous attendre.

L'assemblée s'est déclarée en permanence, Elle a déclaré qu'elle ne se séparerait pas, qu'elle resterait en séance jusqu'à ce que telle affaire fût terminée.

Commission de permanence, Commission qu'une assemblée délègue à la surveillance des affaires quand elle se sépare.

En termes de Théologie, La permanence du corps de JÉSUS-CHRIST dans l'hostie consacrée, La présence continuée du corps de JÉSUS-CHRIST dans l'Eucharistie.

PERMANENCE désigne aussi un Local dans lequel se tiennent constamment certaines personnes chargées d'un service public ou privé. La permanence d'un député.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

permanence


PERMANENCE, s. f. PERMANENT, ENTE, adj. [Pêrmanance, nan, nante: 1re ê ouv. 3e lon.] Permanent, stable, immuable, qui dure toujours. "Tout change dans le monde, il n' y a que DIEU de permanent. "Il n'y a point ici bâs de félicité permanente. = Permanence, ne se dit que du Corps de Notre Seigneur, qui continûe de demeurer réellement dans l'Eucharistie aprês la consécration. "Les Luthériens ont tort de n'admettre la permanence du Corps de J. C. dans l'Eucharistie que dans l'actuelle manducation.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

permanence

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

permanence

permanenceמשמרת (נ), נצחיות (נ), קביעות (נ), קבע (ז), קיימא (ז), תורנות (נ), תמידות (נ), תמידיות (נ), קְבִיעוּת, קֶבַעdoorlopende dienstverlening, duurzaamheid, studiezaal, voortbestaan, bestendigheid,agenzia, permanenza (pɛʀmanɑ̃s)
nom féminin
1. service qui fonctionne sans s'arrêter permanence du commissariat
2. sans s'arrêter, tout le temps
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

permanence

[pɛʀmanɑ̃s] nf
(= continuité) → permanence
en permanence (= toujours) → permanently (= continuellement) → continually
Elle se plaint en permanence → She's always complaining.
(= local) → office, duty office
(= service) → basic service
assurer une permanence [service public, bureaux] → to operate a basic service, to maintain a basic service
Ma banque assure une permanence le samedi matin → My bank operates a basic service on Saturday mornings.
être de permanence → to be on call, to be on duty
Sophie ne peut pas venir, elle est de permanence ce soir → Sophie can't come, she's on duty tonight.
(ÉDUCATION)study room
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005