phalène

(Mot repris de phalènes)

phalène

n.f. [ gr. phalaina ]
Papillon nocturne : Une grande phalène.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PHALÈNE

(fa-lè-n') s. f.
Terme d'histoire naturelle. Nom d'un genre parmi les lépidoptères nocturnes. La phalène sambucaire ou du sureau, dite vulgairement alongeresse. V. Hugo l'a fait, à tort, masculin : Si j'avais, ô Madeleine, L'œil du nocturne phalène, Ball. 9.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, papillon de nuit.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • PHALÈNE. Ajoutez : - REM. M. Eugène Rambert, poëte de la Suisse contemporaine, a suivi Victor Hugo et a fait phalène masculin : Des papillons nés dans la plaine Le plus léger fut un phalène, à l'œil de feu (Poésies, 1874, p. 180). Puis, prenant l'offensive, il me reproche de ne pas accepter le masculin : Victor Hugo dit le phalène, Musset aussi : Et c'est l'instinct de l'âme humaine Qui parle ainsi. Au papillon qui se présente En épouseur, Voit-on la rose complaisante Dire : ma sœur ! (ib. p. 188) ? - Je laisse les poëtes s'arranger avec le genre de phalène. Un lexicographe ne peut que constater l'usage, auquel Mme Ackermann a été fidèle : Si par un soir d'été la phalène imprudente Voit dans l'obscurité luire une lampe ardente, Poésies philosoph. p. 44.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

phalène

PHALÈNE. n. f. T. d'Histoire naturelle. Variété de papillons.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

phalène

moth

phalène

falena