philippique

philippique

n.f. [ des Philippiques, discours de Démosthène contre Philippe de Macédoine ]
Litt. Discours violent et polémique : Les philippiques d'un candidat à la présidentielle diatribe, réquisitoire
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PHILIPPIQUE

(fi-li-ppi-k') s. f.
Harangue de Démosthène contre Philippe, roi de Macédoine.
Par extension, nom donné aux discours de Cicéron contre Marc-Antoine.
Les Philippiques de Cicéron sont des libelles ; mais les proscriptions des triumvirs furent des libelles plus terribles [VOLT., Dict. phil. Libelle.]
Nom de violentes satires écrites contre Philippe d'Orléans, régent de France, par Lagrange-Chancel.
Chacun les lit, ces archives d'horreur, Ces vers impurs, appelés philippiques, De l'imposture effroyables chroniques [VOLT., Épître 35]
Discours violent et injurieux.
Le livre du Système de la nature qu'on nous a donné depuis peu.... c'est une philippique contre Dieu [VOLT., Systèmes, note.]

ÉTYMOLOGIE

  • Le grec sous entends, discours relatif à Philippe, roi de Macédoine.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

philippique

PHILIPPIQUE. n. f. Terme emprunté des harangues de Démosthène contre Philippe, et dont on se sert, dans le langage familier, pour désigner un Discours violent et satirique. Il a fait une philippique contre moi.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

philippique

nom féminin philippique
Littéraire. Discours polémique.
diatribe, pamphlet, réquisitoire -littéraire: catilinaire, factum.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

philippique

filippica