piéça

PIÉÇA

(pié-sa) adv.
Il y a longtemps, il y a quelque temps (terme vieilli).
Ingrat ne suis, son nom [de Mme de Sévigné] serait piéça De là le ciel, si l'on m'en voulait croire [LA FONT., Poés. mêlées, XX]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il metra tout l'empire de Constantinople à l'obedience de Rome, dont elle estoit departie pieça [VILLEH., LI]
    Je le sai grant piece a, ne l'osoie noncier [, Berte, X]
  • XVIe s.
    Si l'on ne trouve le langage de ceste translation si coulant, comme on a fait de quelques autres miennes qui de pieça sont entre les mains des hommes.... [AMYOT, Préf. XXVII, 55]

ÉTYMOLOGIE

  • Piece, et a, il y a pièce de temps. H. Estienne, Conformité, p. 8 et 10, défendait ce mot contre ceux de ses contemporains qui le rejetaient comme trivial, comme sentant trop sa place Maubert. Il est dommage qu'il ait péri ; car il valait mieux que il y a longtemps.