pian

pian

[ pjɑ̃] n.m. [ mot d'une langue du Brésil ]
Maladie tropicale infectieuse et contagieuse, provoquant de graves lésions cutanées.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PIAN

(pi-an) s. m.
Terme de médecine. Nom donné en Amérique à une maladie chronique, caractérisée principalement par une éruption cutanée suivie de tubercules fongueux à surface granuleuse. La mère pian ou maman pian, tubercule plus gros que les autres, qui prend la forme d'un ulcère profond, sans fongosités, d'où découle une matière sanieuse.

ÉTYMOLOGIE

  • Angl. pian ; espagn. pian, epian.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • PIAN. - ÉTYM. Ajoutez : Pian est un mot de la langue galibi, en usage parmi les Indiens des environs de Rio Janeiro. Le missionnaire protestant, Jean de Lery, qui était en 1557 dans la petite colonie gouvernée par Villegagnon, dit en parlant d'un arbre qu'il assimile au gaïac : " Et de fait, les sauvages en usent contre une maladie qu'ils nomment pians, laquelle est aussi dangereuse entre eux qu'est la vérole par deçà " (ROULIN).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

pian

PIAN. s. m. Nom donné en Amérique à une maladie que l'on croit vénérienne, et dont les principaux symptômes sont des tumeurs cutanées qui ressemblent à des fraises, à des framboises ou à des champignons.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835
Traductions