pictural, ale

PICTURAL, ALE

(pi-ktu-ral, ra-l') adj.
Qui se rapporte à la peinture.
La philosophie de ses philosophes d'estaminet [de la bohème], la puissance picturale de ses soi-disant peintres d'histoire [PAUL BONNAUD, Revue Britannique, sept. 1873, p. 120]
Nous soupçonnons fortement l'artiste [Meissonnier] d'avoir toujours eu une prédilection secrète pour ce genre [les batailles], d'ailleurs si intéressant, de sujets picturaux [E. BERGERAT, Journal offic. 7 déc. 1875, p. 10094, 1re col.]
Si la composition d'un tableau doit, au point de vue pictural, être agencée selon certains principes traditionnels, le sujet lui-même doit être exprimé d'une façon claire et précise [HENRI HOUSSAYE, Rev. des Deux-Mondes, 15 fév. 1876, p. 878]
La France a montré beaucoup de génie inventif, peu de facultés vraiment picturales ; la Hollande n'a rien imaginé, elle a miraculeusement bien peint [FROMENTIN, les Maîtres d'autrefois, p. 206]
Au plur. masc. Picturaux.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. pictura, peinture.