piètre

(Mot repris de pietre)

piètre

adj. [ du lat. pedester, pedestris, qui va à pied, pédestre ]
(Avant le n.) Sout. Qui est de peu de valeur ; très médiocre : Un piètre acteur lamentable, minable ; formidable mauvais, piteux ; excellent
Faire piètre figure,
ne pas se montrer à la hauteur des circonstances : Le jeune candidat a fait piètre figure après ces politiciens aguerris.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

piètre

(pjɛtʀ)
adjectif
devant le nom qui est très mauvais, sans intérêt être dans un piètre état une piètre excuse
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

PIÈTRE

(piè-tr') adj.
Chétif mesquin dans son genre.
Un mari de votre âge est piètre marchandise [DESTOUCH., Irrésolu, V, 3]
On l'habilla convenablement [Dubois] pour lui donner la vraie figure d'un abbé, relever un peu son extérieur piètre et bas, et le rendre présentable [DUCLOS, Œuv. t. V, p. 198]
Les puissances y sont peu respectées [dans le partage de la Pologne], et le roi y joue un piètre rôle [BACHAUMONT, Mém. t. XXVII, p. 346]
Il se dit aussi des personnes. Un piètre personnage.
C'est là qu'on reconnaît l'homme divin qui, de si piètres disciples, a fait pourtant, dans leur grossier mais fier enthousiasme, des hommes éloquents et modérés [J. J. ROUSS., Lett. à M***, Corresp. t. III, p. 277, dans POUGENS.]
S. m.Terme d'argot. Membre de l'une des branches de la famille des gueux.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Tout pietre plein d'avarice Que je conoistroy.... [BASSELIN, V]
  • XVIe s.
    Une telle maison si pauvre et si pietre [AMYOT, Lyc. 23]
    C'est un pietre qui se moque d'un boyteux [TAHUREAU, Dial. p. 159, dans LACURNE]
    De la façon de Jean le pietre [OUDIN, Curios. franç.]
    ... La pluspart furent desfaicts, et s'en tournerent fort pietres [BRANT., Don Juan d'Austrie]

ÉTYMOLOGIE

  • Diez le tire du latin pedestris, en observant toutefois qu'on devrait le trouver écrit piestre. Cette absence de l's porte à chercher une autre étymologie. Comme Pierre s'est dit Piètre, on peut croire qu'on a ici un nom propre devenu un nom commun, comme Colas, Nicodème, qui signifient nigaud.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

piètre

PIÈTRE. adj. des deux genres. Qui est mesquin, chétif et de nulle valeur dans son genre. De piètres ressources. Un piètre avoir. Un piètre avantage. Une piètre récompense. Une piètre consolation. Avoir une piètre santé, une piètre mine.

Il se dit quelquefois des Personnes. C'est un piètre sujet, un piètre écrivain, un piètre ouvrier.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

piètre


PIèTRE, adj. PIèTREMENT, adv. PIèTRERIE, s. f. [1re è moy. 2e e muet.] Piètre, vil, méprisable. Piètrement, d'une manière piètre. Piètrerie, chôse vile et méprisable. "Un habit, une mine piètre: des meubles piètres. "Être logé, vétu, meublé piètrement. "Ce Marchand n'a que de la piètrerie. = L'Acad. dit des deux premiers qu'ils sont familiers, et du 3e qu'il est populaire.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

piètre

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

piètre

armzalig, miserabel, kloten-, kut-, lelijk, miezerig, pokken-, rot-, schamel, shit-

piètre

aĉa

piètre

huono

piètre

ruim, sem valor, vil

piètre

가난한

piètre

[pjɛtʀ] adj
[écrivain, acteur, technicien] → mediocre
[résultats, performances, prestation] → poor
piètre consolation pour ... → small consolation for ...
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005