poitrail

(Mot repris de poitrails)

poitrail

n.m. [ du lat. pectorale, cuirasse, de pectus, pectoris, poitrine ]
1. Devant du corps du cheval et des quadrupèdes domestiques, situé au-dessous de l'encolure, entre les épaules.
2. Fam. Buste, torse de qqn.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

poitrail

(pwatʀaj)
nom masculin
poitrine de certains animaux le poitrail du coq
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

POITRAIL

(poi-trall, ll mouillées) s. m.
Chez le cheval, région antérieure de la poitrine, située entre les deux angles des épaules, et ayant pour base la partie antérieure du sternum et une portion des muscles pectoraux.
On voit sur son poitrail ses muscles se gonfler, Et ses nerfs tressaillir, et ses veines s'enfler [DELILLE, Géorg. III]
Toujours comme du sable écraser des corps d'hommes, Toujours du sang jusqu'au poitrail [A. BARBIER, ïambes, l'Idole.]
Partie du harnais qui se met sur le poitrail du cheval.
Fig. Grosse poutre qui sert à soutenir un mur de face, ou un pan de bois. Il se dit aussi de pièces de fer.
Ils [des fers à double T d'une grande longueur] peuvent être utilement employés dans divers cas, lorsque par exemple ils doivent former poitrail ou filet sur des points d'appui intermédiaires [CH. GARNIER, Moniteur univ. 6 sept. 1867, p. 1481, 2e col.]
Au plur. Des poitrails.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    À pié descendent des destriers sejornez ; Si ont les celes et les poitrax ostez [, Raoul de C. 170]
  • XIIIe s.
    Li lormier de Paris pueent taillier et faire taillier leur renes, leur chenetes, leur poitriaus, leur estrivieres [, Liv. des mét. 223]
    Moult fu riches li frains qu'il li a el chief mis ; Son poitral li laça, qui fu de cuir bolis [, Ch. d'Ant. IV, 189]
  • XVIe s.
    Faire engraver en une table d'atente sur le poitrail d'un superbe bastiment.... [DES ACCORDS, Bigarrures, p. 55, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, poitral, potral ; du lat. pectorale, qui vient de pectus, poitrine (voy. PIS 2).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

poitrail

POITRAIL. n. m. La partie de devant du corps du cheval. Ce cheval a un beau poitrail. Un cheval qui a le poitrail large, qui a le poitrail étroit. Des poitrails.

Il se dit aussi de la Partie du harnais qui se met sur le poitrail du cheval.

POITRAIL, en termes de Charpenterie, désigne une Grosse pièce de bois ou de fer, formant linteau, qui se pose horizontalement sur des pieds-droits pour soutenir un mur de face, ou un pan de bois.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

poitrail


POITRAIL, s. m. [Poa-trail: mouillez l' l finale: ai n'a pas, dans ce mot le sens d'é, mais l'a y conserve son propre son. — M. l'Ab. de Lille ou son Imprimeur, écrit poitral; mais l'i devant l'l est nécessaire pour faire mouiller cette~ l.] 1°.~ La~ partie~ de devant du corps du cheval. = 2°. La partie du harnais, qui se met sur le poitrail.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

poitrail

borst

poitrail

breast

poitrail

petto

poitrail

hruď

poitrail

bryst

poitrail

가슴

poitrail

bröst

poitrail

[pwatʀaj] nm [cheval] → breast
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005