pontonnier

pontonnier

n.m.
Militaire du génie spécialisé dans la construction des ponts.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PONTONNIER

(pon-to-nié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des ponto-nié-z intrépides) s. m.
Celui qui perçoit le droit de pontonage.
En termes de guerre, soldat employé à la construction des ponts militaires. Les pontonniers forment, en France, un régiment qui fait partie du corps de l'artillerie.
Il fallut des efforts inouïs, et que nos malheureux pontonniers, plongés dans les flots jusqu'à la bouche, combattissent les glaces que charriait le fleuve [la Bérézina] [SÉGUR, Hist. de Nap. XI, 4]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Mais au rivage un cor avoit, Qui à un pel [pieu] pendus estoit ; Li venant à cel cor venoient, Et le pontonier [gardien du pont] apeloient [, Fl. et Bl. 1509]

ÉTYMOLOGIE

  • Ponton ; Berry pantonnier.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

pontonnier

PONTONNIER. n. m. Il se dit, en termes de Guerre, des Soldats du génie qui sont chargés du service des équipages de ponts. Une compagnie de pontonniers.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5