porcher

porcher, ère

n. [ du lat. porcus, porc ]
Personne qui garde et soigne les porcs.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

porcher

PORCHER, ÈRE. n. Celui, celle qui garde les pourceaux. Le porcher du village.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

porcher

Porcher, m. acut. C'est celuy qui mene paistre et garde les porceaux, Porculator. Columell. lib. 7. cap. 9. Porcorum custos, Suarius, Porcarius. Dont il est pris, Subulcus.

Porchere, f. penac. Celle qui garde les porcs, Porcaria.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

porcher


PORCHER, s. m. [2e é fer.] Celui qui garde les pourceaux. — Fig. st. fam. Homme grossier, mal-propre et mal-apris. "C'est un porcher, un vrai porcher.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

porcher

porcaio

porcher

[pɔʀʃe, ɛʀ] nm/f → pig-keeper
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005