portant, ante

Recherches associées à portant, ante: et pourtant

PORTANT, ANTE1

(por-tan, tan-t') adj.
Qui porte, qui soutient.
Au lieu d'emprunter, comme dans le système actuellement pratiqué, l'adhérence nécessaire pour entraîner le convoi, au frottement des roues portantes, et qu'on appelle en raison de cela roues motrices [COMBES, Acad. des sc. comptes rendus, t. LVIII, p. 261]
Il faudra toujours des vides et des pleins, des parties portantes et des parties portées ; supprimez une de ces données, et l'architecture n'existe plus [CH. GARNIER, Moniteur universel, 3 juin 1867, p. 670, 6e col.]
Bien portant, mal portant, en bonne, en mauvaise santé. Elle est toujours mal portante.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. PORTANT. Ajoutez :
    Chaîne portante, chaîne qui dans un mécanisme porte les fardeaux.
    L'une de ces grues vint à subir une rupture de la chaîne portante [, Journ. offic. 17 mars 1874, p. 2062, 3e col.]
    Vent portant, vent qui se fait sentir au loin.
    Le bruit de l'instrument pourra s'entendre à 6 milles avec vent contraire, à 17 milles par temps calme, à 20 milles par vent portant [, Journ. offic. 18 déc. 1873, p. 7896, 3e col.]