porte-éperon

PORTE-ÉPERON

(por-té-pe-ron) s. m.
Morceau de cuir qui soutient l'éperon du cavalier.
Oiseau nommé aussi éperonnier. Au plur. Des porte-éperon ou éperons.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877