porte-aiguille

porte-aiguille

n.m. (porte-aiguilles).
1. Pince chirurgicale servant à tenir l'aiguille lors des sutures.
2. Pièce, dans une machine à coudre, où se fixe l'aiguille.
3. Étui pour les aiguilles à coudre.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PORTE-AIGUILLE

(por-tè-gui-ll' ; ui prononcé comme dans huile) s. m.
Espèce de petit portefeuille en cuir ou autre substance qui renferme de petites lanières de cuir pour passer des paquets d'aiguilles, et de l'étoffe de laine pour attacher des aiguilles.
Instrument dont les chirurgiens se servent pour tenir les aiguilles plus solidement et leur donner plus de longueur.
Chez les tabletiers-gaîniers, sorte de pince de fer qui sert à saisir l'aiguille. Au plur. Des porte-aiguille ou aiguilles.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

porte-aiguille

PORTE-AIGUILLE. n. m. Instrument dont les chirurgiens se servent pour manier plus aisément l'aiguille à suture. Des porte-aiguille.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5