portechape

PORTECHAPE

(por-te-cha-p') s. m.
Celui qui ordinairement porte la chape dans une église.
Titre que les maîtres cuisiniers de la ville de Paris prenaient autrefois dans leurs lettres. Au plur. Des portechapes.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877