poudrière

poudrière

n.f.
1. Anc. Dépôt de poudre, de munitions.
2. Fig. Endroit, région où règnent des tensions susceptibles de dégénérer à tout instant en un conflit généralisé : La poudrière du Proche-Orient.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

poudrière

(pudʀijɛʀ)
nom féminin
1. endroit où l'on conserve les explosifs l'explosion d'une poudrière
2. figuré lieu de tensions, où peuvent naître des conflits La région est une poudrière.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

POUDRIÈRE

(pou-dri-è-r') s. f.
Boîte à poudre pour sécher l'écriture.
Boîte, récipient dans lequel est contenu l'approvisionnement de poudre d'un tireur ; on dit aussi poire à poudre.
Fabrique de poudre à canon, Dict. de l'Acad. (Cela est contraire à l'usage de l'artillerie qui dit toujours poudrerie.) Magasin de poudre, Dict. de l'Acad. (Cela est contraire à l'usage de l'artillerie, qui dit toujours magasin à poudre.)

ÉTYMOLOGIE

  • Poudre. Dans l'ancienne langue, purriere, poudriere signifiait poussière.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • POUDRIÈRE. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    Il y avoit beaucoup de poudre, sans ce que travailloient journellement trois cents ouvriers employez à la poudriere [, Mém. du duc de Guise, t. I, p. 45]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

poudrière

POUDRIÈRE. n. f. Magasin où l'on conserve la poudre à canon.

POUDRIÈRE se dit aussi de l'Ustensile où l'on met de la poudre à sécher l'écriture.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

poudrière

magazine

poudrière

פודרייה (נ)

poudrière

[pudʀijɛʀ] nf
(= bâtiment) → powder magazine
(fig) (= situation) → powder keg
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005