préféré, ée

PRÉFÉRÉ, ÉE

(pré-fé-ré, rée) part. passé de préférer
Quand on voit dans l'Évangile la brebis perdue préférée par le bon pasteur à tout le reste du troupeau [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Substantivement. Vous êtes le préféré.
Et voilà pourquoi justement J'ai cru qu'il était bon que pour le compliment Elles fussent les préférées [DANCOURT, Céphale et Procris, III, 2]