préférable

Recherches associées à préférable: préférablement

préférable

adj.
Qui mérite d'être préféré ; qui convient mieux : Je pense que cette solution est préférable à l'autre meilleur il vaudrait mieux
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PRÉFÉRABLE

(pré-fé-ra-bl') adj.
Digne d'être préféré.
Sous un nom si fameux qui vous rend préférable, L'héritier de Galba sera considérable [CORN., Othon, III, 5]
Le repos et l'indépendance dont jouissait notre littérateur philosophe, lui parurent préférables au pénible honneur d'élever un prince [D'ALEMB., Éloges, Segrais.]

ÉTYMOLOGIE

  • Préférer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

préférable

PRÉFÉRABLE. adj. des deux genres. Qui mérite d'être préféré, qui doit être préféré. La vertu est préférable à tous les autres biens. Tout écrivain devrait comprendre qu'un critique sévère est préférable à un lecteur complaisant.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

préférable


PRÉFÉRABLE, adj. PRÉFÉRABLEMENT, adv. PRÉFÉRENCE, s. fém. PRÉFÉRER, v. act. [Préférable, bleman, rance, ré: 1re et 2e é fermé, 3e dout. au 1er, lon. au 3e, é fermé au dern.] Préférer, doner l'avantage à... au dessus de... "Il faut préférer l'honête à l'utile; son salut à toutes chôses. = Préférable, qui doit être préféré. "La vertu est préférable à tous les biens du monde. "Le style de Cicéron est préférable à celui de Sénèque. = Préférence, choix que l'on fait d'une chôse ou d'une persone, plutôt que d'une aûtre. Doner la préférence à... sur... "Voilà ce qu'à la longue doit produire la préférence des talens agréables sur les talens utiles. J. J. Rouss. Demander, obtenir, mériter la préférence. = Préférablement, par préférence: "Il faut aimer Dieu préférablement à toutes chôses, et à soi-même. "On l'a choisi pour cet emploi, préférablement à tous ses concurrens.
   Rem. 1°. Préférer est quelquefois neutre, avec le seul régime de la prép. de et de l'infinitif. "On préfère de croire que le tems n'a pas permis aux aûtres vaisseaux de sortir. Un Auteur anonyme lui fait régir l'infinitif sans préposition. "J' étois né pour la vertu; et j'allois être criminel: j' ai préféré mourir. Je crois que de mourir vaut mieux. — L'Acad. ne done point d'exemple de ce régime~. = 2°. Mde Dacier écrit préférance avec un a: c'était l'ortographe de Malherbe et de plusieurs Auteurs de son tems. = 3°. On dit, adverbialement, par préférence, et de préférence; le premier, avec la prép. à; le second, sans régime. "Cet emploi lui a été doné, par préférence à tout aûtre. "Il a pris celui-là de préférence. Plusieurs bons Écrivains emploient le premier sans régime: le second est aujourd'hui le plus à la mode; et on s'en sert même avec le régime. "Vous l'aimez uniquement? — Non: mais je l'aime, comme je le dois, de préférence à tout autre.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

préférable

better, preferableעדיף (ת), עָדִיףbeter, verkieslijkparempi (pʀefeʀabl)
adjectif
qui convient mieux L'avion est préférable au train. Il est préférable de se taire. Il est préférable que tu partes.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

préférable

[pʀefeʀabl] adjpreferable
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005