prêteur

(Mot repris de prêteurs)
Recherches associées à prêteurs: propréteur

prêteur, euse

adj. et n.
Qui prête : « La fourmi n'est pas prêteuse ; / C'est là son moindre défaut » [La Fontaine]. Un organisme prêteur emprunteur
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

prêteur

(pʀɛtœʀ) masculin

prêteuse

(pʀɛtøz) féminin
nom
personne qui donne un bien à qqn pour une durée déterminée un prêteur d'argent

prêteur


prêteuse


adjectif
Cet enfant n'est pas prêteur.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

préteur

PRÉTEUR. n. m. T. d'Antiquité romaine. Magistrat qui rendait la justice dans Rome ou qui gouvernait une province : Un édit du préteur. Le préteur de telle province.

prêteur

PRÊTEUR, EUSE. n. Celui, celle qui prête à un autre de l'argent ou quelque autre chose. Il n'est pas prêteur de son naturel. C'est un prêteur sur gages. C'est un prêteur à gros intérêt.

Prov. et fig., La fourmi n'est pas prêteuse, se dit en parlant d'une Personne qui n'aime point à prêter.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

preteur

Preteur, Praetor.

Preteur favorisant aux luicteurs, Palaestricus praetor.

Qui a esté preteur, Praetorius vir.

Office de preteur, Praetura.

preteur

Appartenant au preteur, Praetorius.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

préteur


PRÉTEUR, s. m. PRÉTOIRE, s. m. PRÉTORIEN, ENNE, adj. PRÉTûRE, s. f. [Pré-teur, toâ-re, to-rien, riè-ne, tûre; 1re é fer. 2e lon. au 2d et au 5e; 3e è moyen au dern. Dans le 3e, en n'a pas le son d'an.] Préteur, était, chez les Romains, le nom d'un Magistrat, qui rendait la justice dans Rome, ou qui alait gouverner certaines provinces, qu'on apelait pour cela, Provinces Prétoriennes. = Dans quelques villes, surtout en Allemagne, il y a encôre des Magistrats qu'on apèle Préteurs. À~ Strasbourg, c'est le Chef des Magistrats Municipaux, et il est dans cette ville, ce qu'est le Prévôt des Marchands à Paris et à Lyon, et le Maire dans d'aûtres villes.
   PRÉTOIRE, était le lieu où le Préteur et quelques autres Magistrats rendaient la justice; à Rome, la maison du Préteur, à l'armée, son logement. = Préfet du Prétoire, celui qui comandait la garde de l'Empereur. Dans le Bâs-Empire, c'était le nom des premiers Magistrats des quatre grands départemens dans lesquels l'Empire était divisé. = En certaines villes, on apèle encôre prétoire, le lieu où l'on rend la justice.
   PRÉTORIEN, qui apartient à la Troupe comandée par le Préteur, ou par le Préfet du Prétoire. "Soldat prétorien; cohorte, garde prétorienne. = S. m. pl. "Les Prétoriens. = Provinces Prétoriennes. Voyez plus haut.
   PRÉTûRE, Charge de Préteur. "Il demanda: il obtint la Prétûre. "Pendant sa Prétûre.

prêteur


PRêTEUR, EûSE, adj. et subst. m. et f. [L'e devrait être fer. Voy. PRÉTER; mais on le fait ouv. et long, pour distinguer ce mot du précédent, Préteur, Magistrat Romain; comme on distingue pêcheur, qui prend du poisson, de pécheur, qui comet un péché, prê-teur, teû-ze: 2e lon. au 2d.] Subst. Qui prête à un aûtre de l'argent. Un prêteur: une prêteuse sur gages. Adj. Qui n'aime pas à prêter. Il ne se dit qu'avec la négative. "Il n'est pas prêteur; elle n'est pas prêteuse de son naturel: il n'est pas autrement prêteur, ou elle n'est pas aûtrement prêteuse. = La fourmi n'est pas prêteuse, vers de la Font. qui est devenu proverbe. On l'aplique à une persone qui n'aime pas à prêter.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

prêteur

nom prêteur
Personne qui consent un prêt.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

prêteur

מלווה (ז), מַלְוֶה

prêteur

mutuante

prêteur

långiver

prêteur

[pʀɛtœʀ, øz] nm/fmoneylender
prêteur sur gages → pawnbroker
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005