prônerie

PRÔNERIE

(prô-ne-rie) s. f.
Action de prôner, de se prôner.
Comme le cardinal de Richelieu s'était trouvé autrefois honoré, en quelque façon, de son alliance [du maréchal de Brézé], et qu'il craignait même ses emportements et ses prôneries auprès du roi qui avait quelque sorte d'inclination pour lui [RETZ, Mém. I, 10]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877