pressentiment

pressentiment

n.m.
Sentiment vague, instinctif, qui fait prévoir ce qui va arriver : Elle a eu le pressentiment de leur victoire intuition, prémonition, prescience
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PRESSENTIMENT

(prè-san-ti-man) s. m.
Sentiment vague qui fait prévoir, craindre ou espérer.
D'un noir pressentiment, malgré moi, prévenue, Je vous laisse à regret éloigner de ma vue [RAC., Brit. V, 1]
Un pressentiment de son malheur lui donnait un cuisant repentir de son vœu indiscret [FÉN., Tél. V]
La tristesse que nous leur reprochâmes le jour du concert était peut-être un pressentiment qu'ils se voyaient pour la dernière fois [J. J. ROUSS., Hél. I, 64]
J'étais préparé aux coups de la fortune ; de longs pressentiments me les avaient annoncés [ID., ib. II, 7]
J'ai quelque pressentiment qu'un jour cette petite île [la Corse] étonnera l'Europe [ID., Contr. soc. II, 8]
Il est quelquefois difficile de discerner le pressentiment de l'instinct de la raison, du tact des vraisemblances [DIDER., Claude et Nér. I, 92]
Les chiens [aux approches d'un tremblement de terre] répondent par des hurlements extraordinaires à ce pressentiment d'un désordre général [RAYNAL, Hist. phil. VII, 26]
Je ne sais, mais j'ai de bons pressentiments [GENLIS, Théât. d'éduc. la Cloison, 15]
Pressentiment de goutte, de fièvre, espèce d'émotion qui fait appréhender la goutte, la fièvre.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les animaux maritimes, tous en general, ont un pressentiment qui les rend souspeçonneux de toutes choses, et les fait tenir sur leurs gardes contre les aguets qu'on leur dresse [AMYOT, Quels anim. les plus advisez, 66]

ÉTYMOLOGIE

  • Pressentir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PRESSENTIMENT. Ajoutez :
    Sentiment antérieur, inné.
    Les animaux doivent à l'instinct le pressentiment ou la prévision de leurs fonctions intellectuelles, c'est-à-dire de leurs convenances naturelles ; c'est par pressentiment que l'araignée, sortant de son œuf et sans avoir vu aucun modèle de filet, tisse sa toile transparente, en croise les fils, les contracte pour en éprouver la force et les double où il est nécessaire, pressentant que les mouches qu'elle n'a pas encore vues viendront s'y prendre et qu'elles s'y débattront [BERNARD. DE ST.-PIERRE, Œuvr. posth. Paris, 1836, p. 264]
    L'édition porte présentiment ; mais cela n'est pas nécessaire ; car, dans le sens que Bernardin de Saint-Pierre attribue à ce mot, il a été précédé par Amyot ; voy. l'hist. de PRESSENTIMENT au Dictionnaire.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

pressentiment

PRESSENTIMENT. n. m. Sentiment non raisonné et qui fait prévoir, craindre ou espérer quelque événement futur. Cet événement ne m'a pas surpris : j'en avais le pressentiment. J'avais un pressentiment de ce succès. Ses pressentiments ne le trompent presque jamais. Un fâcheux pressentiment. Un noir pressentiment. Il avait le pressentiment qu'il n'en reviendrait pas.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

pressentiment


PRESSENTIMENT, s. m. PRESSENTIR, v. act. [Pré-santiman, pré-santi: 1reé fer. 2e lon.] Ils se disent d'un certain mouvement intérieur, dont la caûse n'est pas conûe, et qui fait craindre ou espérer ce qui doit arriver. "Il pressentait sa disgrâce: il avait de secrets pressentimens du malheur, qui lui est arrivé. = Le verbe a d'aûtres significations, que n'a pas le substantif. Découvrir, sonder les dispositions de quelqu'un. Il faut le pressentir sur cette afaire. Et, neutralement: "Tâchez de pressentir quelle est son intention, s'il agréera les propositions qu'on doit lui faire. = Le substantif de son côté, a un emploi que n'a pas le verbe. On dit, avoir un pressentiment de fièvre, de goutte; sentir quelque émotion qui nous la fait apréhender: on ne dit point pressentir la goutte, la fièvre.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

pressentiment

nom masculin pressentiment
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

pressentiment

foreboding, premonition, presentimentvoorgevoeltušení, předtuchaAhnimus, Ahnung, Vorahnungهَاجِسforudanelseπροαίσθημαpremoniciónennakkoaavistuspredosjećajpremonizione予感예감forutanelseostrzeżeniepremoniçãoпредчувствиеföraningการเตือนล่วงหน้าkehanetlinh tính báo trước前兆預感 (pʀesɑ̃timɑ̃)
nom masculin
impression que qqch va arriver avoir un bon pressentiment
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

pressentiment

[pʀesɑ̃timɑ̃] nm
(= intuition) → premonition
Il eut le pressentiment que quelque chose de terrible s'était passé → He had a premonition that something terrible had happened.
(= idée) → feeling
Elle avait le pressentiment que cette fois-ci tout se passerait comme prévu → She had the feeling that this time everything would go as planned.
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005