primogéniture

Recherches associées à primogéniture: ainesse

primogéniture

n.f. [ du lat. primogenitus, premier-né ]
Antériorité de naissance entre frères et sœurs qui donnait autrefois certains droits à l'aîné.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PRIMOGÉNITURE

(pri-mo-jé-ni-tu-r') s. f.
Terme de jurisprudence. Aînesse.
Il suivit de la perpétuité des fiefs que le droit d'aînesse et de primogéniture s'établit parmi les Français [MONTESQ., Esp. XXXI, 33]
Comme les czars se mariaient sans avoir égard à la naissance, ils pouvaient aussi choisir, du moins alors, un successeur sans avoir égard à la primogéniture [VOLT., Russie, I, 3]
Nous abhorrons le droit absurde de primogéniture, qui transfère le patrimoine entier d'une maison à un aîné qu'il corrompt [RAYNAL, Hist. phil. XIII, 53]
Anciennement, apanage attaché à une primogéniture.
L'un des deux principaux partages de cette maison qu'on appelle primogénitures, vint à son mari M. d'Osnabruck, évêque luthérien [PELLISSON, Lett. hist. t. III, p. 43]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Primogeniture [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. espagn. et ital primogenitura ; du lat. primus, premier, et genitura, engendrement (voy. GÉNITURE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

primogéniture

PRIMOGÉNITURE. n. f. T. de Jurisprudence. Aînesse. Les enfants mâles succèdent, dans ce pays, par ordre de primogéniture.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

primogeniture

Primogeniture, Primatus, B. ex Augustino, voyez Aisnesse, en Aisné.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

primogénitûre


PRIMOGÉNITûRE, s. f. [3eé fer. 5e lon. 6e e muet.] Terme de Jurisprudence. Droit d'ainesse. "Ésaü vendit sa primogénitûre pour un plat de lentilles.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

primogéniture

בכור (ז)

primogéniture

primogeniture