primordial, ale

PRIMORDIAL, ALE

(pri-mor-di-al, a-l') adj.
Qui est à l'origine, qui sert d'origine au reste.
Une chose peut être dans une autre.... comme l'épi dans le grain.... tous les ouvrages dont l'univers est composé, dans leurs principes primordiaux [BOSSUET, 6e avert. I, 6]
S'il [Jurieu] avait trouvé ce contrat primordial du roi et du peuple qu'on prétend que le roi d'Angleterre a violé [ID., 5e avert. 53]
Il n'y a de parfaitement durs que de petits corps primordiaux et inaltérables, éléments de tous les autres [FONTEN., Newton.]
Le titre primordial de la monarchie est le maintien de l'ordre et le soin du bien public [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. II, p. 88]
Toutes les couleurs nous viennent du mélange des sept couleurs primordiales que l'arc-en-ciel et le prisme nous font voir distinctement [VOLT., Newt. II, 10]
Terme de géologie. Terrains primordiaux, formation composée de roches plutoniques.
On a constaté que les agents volcaniques résident sous des terrains primordiaux [CORDIER, Instit. Mém. SC. t. VII, p. 475]
Terme de botanique. Feuilles primordiales, les premières feuilles de la plante, celles qui composent la gemmule. Se dit quelquefois des branches et des racines principales.

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et esp. primordial ; ital. primordiale ; du lat. primordialis, de primus, première, et ordium, commencement, de ordiri (voy. OURDIR).