priseur, euse

Recherches associées à priseur, euse: ajusteur

PRISEUR, EUSE2

(pri-zeur, zeû-z') s. m. et f.
Se dit d'une personne qui prend du tabac.
Amurath IV faisait piler les priseurs dans un mortier ; le shah de Perse Abbas se contentait de leur faire couper le nez ; Innocent VIII les vouait aux peines éternelles, et Jacques ler d'Angleterre écrivait contre eux des livres pleins de sages sentences [MAXIME DU CAMP, Rev. des Deux-Mondes, 1868, 1er août, p. 709]

ÉTYMOLOGIE

  • Priser 2.