privé

privé, e

adj. [ du lat. privatus, particulier ]
1. Qui est strictement personnel : Vous empiétez sur ma vie privée professionnel intime
2. Qui n'est pas ouvert au public : Une piscine privée. Une soirée privée.
3. Qui appartient en propre à un ou à plusieurs individus : La propriété privée individuel ; collectif particulier
4. Qui ne dépend pas directement de l'État (par opp. à public ou à étatique) : Les entreprises du secteur privé. Un détective privé qui ne dépend pas de la police nationale

privé

n.m.
1. (Précédé de l'art. déf.) Secteur privé : Cette entreprise a basculé dans le privé public
2. Fam. Détective privé.
Dans le privé,
dans le cadre de la vie personnelle : Dans le privé, c'est un homme charmant intimité
En privé,
hors de la présence de témoins étrangers : Puis-je vous parler en privé ? en particulier, seul à seul à l'écart des autres

PRIVÉ2

(pri-vé) s. m.
Lieux d'aisances.
J'ai parcouru la Critique des sept volumes de l'Encyclopédie ; je voudrais bien savoir qui sont les gadouards qui se sont efforcés de vider le privé d'un vaste palais dans lequel ils ne peuvent être reçus [VOLT., Lett. Damilaville, 15 oct. 1764]
Fig.
Voyez-vous, leur dit l'ange, cette petite planète grande comme rien, qui est à quelque soixante millions de lieues d'ici ? c'est là le privé de l'univers [VOLT., Dict. phil. Bien, tout est bien.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Miex vosisse estre sor un ais D'une privée où me geüsse.... [, Ren. 17177]
  • XVIe s.
    Aisances de privez ou puits contre un moitoyen, il doit faire contre-mur d'un pied d'espoisseur [, Coust. gén. t. I, p. 34]

ÉTYMOLOGIE

  • Privé 1 ; provenç. et espagn. privada ; ital. privata, féminin, comme l'ancien privée.

privé

PRIVÉ, ÉE. adj. Qui est simple particulier, qui n'a aucune charge publique. Un homme privé. Vivre en homme privé. Une personne publique est obligée à plus de circonspection qu'une personne privée.

Il se dit aussi des Choses et signifie Qui est relatif à un simple particulier; il est opposé à Public. Il préfère les douceurs de la vie privée aux tracas de la vie publique. Il faut sacrifier l'intérêt privé à l'intérêt public.

Vertus privées, Vertus qui concernent la vie privée.

Autorité privée, Autorité particulière, personnelle; par opposition à Autorité publique ou à Autorité légitime. Il a mis cet homme en prison de son autorité privée. Ce jeune homme a fait telle action de son autorité privée, sans l'aveu de son père.

Prison privée ou, dans le style des anciennes ordonnances, Chartre privée, se dit par opposition à Prison publique. Il est défendu par les lois d'avoir des prisons privées. Tenir quelqu'un en chartre privée.

Acte sous seing privé, Acte fait sans l'intervention d'un officier ministériel.

En son propre et privé nom, En son nom personnel; il se dit, particulièrement, en parlant des Dettes et des obligations que l'on contracte personnellement. Il s'est obligé dans le contrat en son propre et privé nom. Sous peine d'en répondre en son propre et privé nom.

Parler, agir, en son propre et privé nom, Parler, agir de son chef, sans commission de personne.

Conseil privé, Nom donné autrefois à l'un des conseils du roi. On l'appelait autrement Conseil des parties.

Fig. et fam., Franchir le mur de la vie privée, S'occuper avec une curiosité indiscrète de la vie privée d'autrui. On dit dans un sens analogue : S'abriter derrière le mur de la vie privée.

PRIVÉ signifie encore Qui est réservé à certains particuliers, qui n'est pas public. Voie privée. Une réunion privée.

Il signifie aussi Qui est apprivoisé; en ce sens il est opposé à Farouche, sauvage, etc. Un oiseau privé. Un moineau privé. On se sert d'un canard privé pour attirer les canards sauvages. Il vieillit.

privé

PRIVÉ. n. m. Lieux d'aisances.

privé

Privé, Il vient de Priuus, ou de Priuatus, et signifie familier, et comme domestique. Il se prend aussi pour secret, comme souvent aussi en Latin. Selon laquelle signification on dit, le Privé conseil du Roy, Secretum Regis Concilium. Et anciennement les Privez affaires du Roy, ce que à present on appelle à la Cour, les affaires, sans addition de ce mot Privez: qui est un Conseil du Roy plus estroict, et plus secret que le Privé dessusdit du Roy. Au 2. livre de Amad. au moyen dequoy ils entrerent en grande authorité, et furent souvent appelez és Privez affaires du Roy leur maistre.

Privé avec un autre, Familiaris.

Estre fort privé d'aucun, et s'aider bien souvent de luy, Vti aliquo plurimum, vel familiariter.

Il se monstre privé, Agit humilem et plebeium. B. ex Sueton.

En privé et secrettement, In priuato, In occulto.

Beaucoup plus excellent en privé, Intus domique praestantior.

Vouloir estre à son privé, Secretum desiderare. B. ex Suetonio.

¶ Un Privé, et retraict, Latrina.

¶ Une personne privée, qui n'a nulle charge de la Republique, Idiota, Priuatus.

¶ Bestes privées et traictables, Mansuetae vel cicures bestiae.

privé


PRIVÉ, ÉE, adj. PRIVÉMENT, adv. [Privé, vé-e, véman; 2e é fer. lon. au 2d.] Privé, 1°. En parlant des persones, qui est simple particulier: vivre en homme privé, en persone privée. — Vie privée. "Il mène depuis long-tems une vie privée. = Autorité privée se dit par oposition à autorité publique. "Faire quelque chôse de son autorité privée. = En son propre et privé nom signifie, pour lui-même, pour son compte; il s'est obligé en son propre et privé nom; ou bien de lui-même, sans en avoir reçu la charge, la commission: il parle, il agit en son propre et privé nom. = 2°. En parlant des animaux, aprivoisé. "Oiseau, moineau, canard privé. = Privé, aprivoisé (synon.) Les animaux privés le sont naturellement, et les aprivoisés le sont par l'art et l'industrie de l'homme. "Le chien, le cheval, le boeuf sont des animaux privés; l' ours et le lion sont quelquefois aprivoisés. — Sauvage est oposé à privé, et farouche à aprivoisé. Gir. Synon. Cette distinction est assez juste, mais l'usage ne l'admet pas universellement. On dit d'un oiseau, qu'il est privé, quoiqu'il ne le soit pas naturellement~, et on le dit dans le même sens qu'aprivoisé.
   PRIVÉ, s. m. Lieu d'une maison, où l'on va faire ses nécessités.
   PRIVÉMENT, familièrement. "Ils ont toujours vécu privément ensemble. — La Touche trouvait cet adverbe fort bon, aussi bien que privé, dans le sens de familier: "Il est fort privé avec son gouverneur. "Ils vivent fort privément ensemble. L'Académie dit de l'adjectif, qu'il est du style familier~; et de l'adverbe, qu'il comence à vieillir; et elle le dit depuis long-tems. Pourquoi laisser perdre ces mots sonores et utiles, au moins, pour varier la phrâse, et peut être pour doner plus de l'énergie à l'expression. Ils sont analogues à privauté, et ils disent plus que familier et familièrement.

Synonymes et Contraires

privé

adjectif privé
1.  Qui concerne quelqu'un en particulier.
2.  Qui se fait sans témoins.
Traductions

privé


privée

(pʀive)
adjectif
1. personnel la vie privée
2. qui n'est pas ouvert à tous une réception privée une propriété privée
3. qui n'a pas de lien avec l'État un établissement privé

privé

privat, entbehrenprivate, private detective, closedparticulier, privé, besloten, privé‐, persoonlijk, bijzonderפנימי (ת), פרטי (ת), פְּרָטִיsoukromý, privátníprivadoparticulierpribadi, swastaιδιωτικός, ιδιαίτερος, προσωπικόςprivatoخُصُوصِّيprivatyksityinenprivatan個人的な사적인privatprywatnyprivadoчастныйprivatที่เป็นส่วนตัวözelriêng tư私密的частни私人
nom masculin
1. secteur indépendant de l'État travailler dans le privé
2. en particulier demander un entretien en privé

privé

[pʀive] adj
[secteur, sphère] → private
ma vie privée → my private life
en privé, dans le privé → in private
la propriété privée → private property
privé de (= dépourvu de) → deprived of