profond


Recherches associées à profond: profondement

profond, e

adj. [ lat. profundus ]
1. Dont le fond est à telle distance de la surface, du bord : Une piscine profonde. Creusez un trou profond de 20 centimètres.
2. Qui est situé loin de la surface : Les couches profondes de la Terre.
3. Qui pénètre loin, à une grande distance : Des racines profondes. Une blessure profonde superficiel
4. Qui est d'une grande pénétration, d'une grande portée : Un esprit profond pénétrant, subtil
5. Qui est, qui existe à un degré élevé : Cet événement leur a causé un profond chagrin extrême, immense
6. Qui évoque quelque chose d'épais, de sombre : Une profonde nuit obscur foncé
7. Qui semble venir du fond du corps : Un profond soupir léger grave
8. Se dit de ce qui, dans les êtres et dans les choses, est difficile à saisir, mais joue un rôle essentiel : La nature profonde d'une personne intime fondamental, réel
9. Qui relève de la mentalité d'un pays, des tendances sous-jacentes d'un peuple : La France profonde.

profond

adv.
À une grande profondeur : Bêcher profond.
n.m.
Le plus profond de qqch,
la partie la plus profonde, la plus lointaine, la plus intime : Chercher au plus profond de soi.

profond

PROFOND, ONDE. adj. Qui a une cavité considérable, dont le fond est éloigné de la surface, de l'ouverture, du bord, etc. Puits profond. Précipice profond. Rivière profonde. Vase profond. Antre profond. Grotte profonde.

Racines profondes, Racines qui plongent très avant dans la terre. Cet arbre a jeté de profondes racines.

Muscles profonds, Muscles situés plus loin sous la peau que les autres.

Blessure, plaie profonde, Blessure, plaie qui pénètre fort avant dans les chairs.

Profonde révérence, profonde inclination, Révérence, inclination faite en se courbant extrêmement bas.

En termes de Tactique, L'ordre profond, par opposition à L'ordre mince. Voyez ORDRE.

PROFOND s'emploie figurément et signifie Qui est difficile à pénétrer, à connaître. Ces idées n'ont rien de très profond. Ce que vous dites là est trop profond pour moi. Ce sont des choses si profondes que la plupart des hommes n'y entendent rien. Les jugements de Dieu sont si profonds qu'on ne peut les sonder ni les pénétrer. Une profonde politique. Un sens profond. Une dissimulation profonde. Je vous demande là-dessus le plus profond secret. Le plus profond mystère recouvre ses opérations.

Il signifie aussi Qui pénètre fort avant dans la connaissance des choses. Un profond savoir. Une profonde érudition. Une profonde perspicacité. Une science profonde. Cela demande une profonde méditation. Il a de profondes connaissances en histoire. Il a l'esprit profond. C'est un homme d'une intelligence profonde. Un écrit profond.

Il se dit en ce sens des Personnes. Un penseur profond. Un profond mathématicien. Un profond politique.

Un profond scélérat, Un scélérat consommé, qui met beaucoup de réflexion et de calcul dans ses desseins criminels.

PROFOND signifie aussi simplement Qui est grand, extrême dans son genre; et, dans cette acception, il se dit tant des Choses physiques que des choses morales. Obscurité profonde. Nuit profonde. Profond silence. Profond sommeil. Profond respect. Profonde mélancolie. Profonde ignorance. Profond chagrin. Douleur profonde. Profonde affliction. Profonde tristesse. C'est un homme d'une profonde sagesse.

Solitude profonde, retraite profonde, Solitude, retraite à l'abri de la fréquentation, du commerce des hommes.

PROFOND s'emploie aussi substantivement. Du profond des enfers. Il est tombé au plus profond du gouffre. Du plus profond de mon coeur. Du profond de ma tristesse.

profond

Profond, Profundus, Altus.

Fleuve fort profond, Altissimum flumen vel profundum.

Puis fort profond, Summus puteus, vel Praealtus.

Flot qui est du profond de la mer, Infernus fluctus.

Du profond du coeur, Imo a pectore.

Aimer du profond du coeur, Medullitus amare, Intime amare.

Haine qui est du profond du coeur, Odium intimum.

Du plus profond du puis, E summo puteo.

Il est deux fois aussi profond, Bis patet in praeceps tantum.

Il est aussi profond que la mer, Pari libra cum aequore maris est.

Faire profond, Profundum facere, Exaltare.

profond


PROFOND, ONDE, adj. PROFONDÉMENT, adv. PROFONDEUR, s. f. [2e lon. 3ee muet au 2d, é fer. au 3e, profondéman. = Il semble que l'analogie demanderait qu'on écrivît et qu'on prononçât profondement, avec un e muet, cet adverbe étant formé du féminin profonde; mais l'usage est pour profondément avec l'accent aigu sur l'e.] Ils se disent, au propre, des chôses dont le fond est éloigné de la superficie. "Puits profond: creuser profondément: arbre profondément enraciné. "La profondeur d'un précipice, d'une rivière, d' un abîme, d'un puits. = Au figuré, dont la conaissance est très-dificile. "Ce sont des chôses si profondes, que les hommes n'y conaissent rien: "Méditer profondément sur quelque chôse: "La profondeur des mystères, des Jugemens de Dieu. = En parlant des persones, qui est d'une grande pénétration, d'une grande habileté. "Homme, esprit, savoir profond. "Il est profond en cette matière. Le profond et judicieux Pascal. L'Ab. Royou. Profondément ne se dit pas en ce sens: profondeur ne se dit pas non plus des persones, mais de ce qui vient d'elles. On ne dit point la profondeur de cet homme, mais la profondeur de son savoir, de son esprit. = Grand, extrême en son genre, soit dans le physique, soit dans le moral. "Profond silence, someil, respect. Profonde mélancolie, érudition; douleur profonde. — En st. famil. profonde révérence, profonde inclination, faite en se penchant extrêmement bâs. "Saluer profondément. — On ne dit point profondeur en ce sens.
   Rem. Profond suit ou précède le nom qu'il modifie, au choix de l'Écrivain, guidé par l'oreille et le goût: "Les antres profonds: les profonds abîmes. "De profonds soupirs entrecoupoient toutes mes paroles. — Il est en ce genre des inversions dûres et choquantes. Profond calme, par exemple, sonerait fort mal. = M. Moreau, apliquant profond aux persones, lui done un sens peu ordinaire, mais qui est beau. "Cet homme ambitieux et profond. Il veut dire, dissimulé; comme on dit profonde dissimulation. * Montesquieu emploie dans le même sens le substantif. "Le Sénat agissoit toujours avec la même profondeur. — Cela peut signifier aussi, avec les mêmes vûes profondes, la même profonde politique. — J. J. Rouss. se sert de ce mot, au figuré, d' une manière plus raprochée du sens propre. Il disait de Voltaire, peut-être avec un peu d'exagération, qu'il n'avait jamais fait un raisonement d'une ligne de profondeur.

Synonymes et Contraires

profond

adjectif profond
1.  D'une grande profondeur.
2.  Se dit d'un son grave.
bas, caverneux -littéraire: sépulcral.
3.  Qui est fondamental.
4.  Marque l'intensité.
5.  Qui montre de la finesse.
6.  Qui est dense.
7.  Qui touche à l'intimité.
Traductions

profond

(pʀɔfɔ̃)

profonde

tief, eigentlich, innig, profunddeep, profound, inner, abstrusediep, diepzinnig, innig, intensאינטימי (ת), עמוק (ת)diepprofunddybprofundaprofundo, hondosyvämélydjúpurprofondo, fondo, altoprofundusdypgłębokiprofundo, entranhado, fundoadîncглубокийdjup-refuβαθύςعَمِيقhlubokýdubok深い깊은ลึกderinsâu深的 (pʀɔfɔ̃d)
adjectif
1. loin sous la surface du sol ou de l'eau creuser un trou profond les eaux profondes
2. dont le fond est loin de l'ouverture une grotte profonde une armoire profonde
3. très marqué une plaie profonde
4. très intense un regard profond dormir d'un sommeil profond une peine profonde
5. qui va au-delà de l'apparence une profonde réflexion

profond

[pʀɔfɔ̃, ɔ̃d] adj
[eau, vallée, puits] → deep
peu profond [trou] → shallow; [coupure] → superficial
[méditation] → profound; [mépris] → deep
un profond mépris pour qch → a profound distaste for sth
[sommeil] → deep
(locutions) au plus profond de [+ soi, âme, cœur] → in the depths of, at the very bottom of
la France profonde → the heartlands of France