prolixité

prolixité

n.f.
Défaut d'une personne, d'un discours prolixe : La prolixité d'un avocat verbiage, verbosité ; brièveté, concision
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

PROLIXITÉ

(pro-li-ksi-té) s. f.
Défaut de celui qui est prolixe, de ce qui est prolixe.
Vite, vite.... dépêchons, évitons la prolixité [MOL., Jalous. du Barbouillé, 6]
Je ne sais comme j'écris aujourd'hui ; je suis dans une prolixité qui m'ennuie moi-même [SÉV., 18 oct. 1679]
Un de ses brefs [du pape Jean XXII] contre Louis de Bavière a été retrozvé de notre temps ; le style en est diffus, quoiqu'on y dise avec raison que la prolixité est mère de l'oubli [LE CLERC, Hist. litt. de la France, t. XXIV, p. 16]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li pluseurs s'esjoïssent de briefté orendroit, Et la prolixité ennuie en tout endroit [J. DE MEUNG, Test. 2158]
  • XIVe s.
    Ou s'il [certains détails] peussent estre es livres, la prolixité d'aus [eux] engenderroit ennui et despit [H. DE MONDEVILLE, f° 33, verso.]
  • XVIe s.
    [Les Muses] M'ont donné cueur, esvitant pour un poinct Prolixité, dire ce qui me poinct [MAROT, II, 222]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. prolixitat ; espagn. prolijidad ; ital. prolissità, du latin prolixitatem, de prolixus, prolixe.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

prolixité

PROLIXITÉ. n. f. Défaut de ce qui est prolixe. Cet auteur est d'une déplorable prolixité.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

prolixité

nom féminin prolixité
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

prolixité

הרחבת הדיבות (נ)

prolixité

prolissità