prosélytisme

(Mot repris de prosélytismes)
Recherches associées à prosélytismes: ostentatoire, zèle

prosélytisme

n.m.
Zèle ardent pour recruter des adeptes : Ce syndicaliste fait du prosélytisme.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

prosélytisme

(pʀɔzelitism)
nom masculin
action exercée sur des personnes pour en faire des adeptes de qqch faire du prosélytisme
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

PROSÉLYTISME

(pro-zé-li-ti-sm') s. m.
Zèle de faire des prosélytes.
Cet esprit de prosélytisme que les Juifs ont pris des Égyptiens, et qui d'eux est passé, comme une maladie épidémique et populaire, aux mahométans et aux chrétiens [MONTESQ., Lett. pers. 85]
C'est cette rage de prosélytisme, cette fureur d'amener les autres à boire de son vin, qui conduisit le jésuite Castel et le jésuite Routh auprès du célèbre Montesquieu, lorsqu'il se mourait [VOLT., Dict. phil. Fanatisme.]
Il se dit le plus souvent en mauvaise part.

ÉTYMOLOGIE

  • Prosélyte. On a attribué prosélytisme à Mirabeau ; mais il est plus ancien, puisqu'il se trouve dans les Lettres persanes.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

prosélytisme

PROSÉLYTISME. n. m. Zèle de faire des prosélytes; il se prend le plus souvent en mauvaise part. La manie du prosélytisme. Cet ouvrage a été conçu dans un esprit de prosélytisme. L'ardeur du prosélytisme l'entraîne.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

prosélytisme


*PROSÉLYTISME, s. m. [Prozélitisme. 2e é fer. dern. e muet.] Ce mot est assez nouveau. "Tel fut son zèle de prosélytisme. Hist. d'Angl. "Sa réponse fait bien voir la sincérité de son prosélytisme. FORMEY. Dans le 1er exemple, ce mot signifie le zèle de faire des prosélytes: le sens de ce mot est actif en cet endroit: dans le 2d, il signifie, changement de Religion: là il a le sens passif. Si ce mot est reçu, il le sera probablement dans la première acception. C'est ainsi qu'on l'emploie dans l'Ann. Litt. en rendant compte d' un Dialogue entre un des Philosophes du jour, tourmentés de la manie du prosélytisme, et un Chevalier, qui n'est rien moins que Philosophe; ouvrage três-bien fait, de M. l'Abé Pey.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

prosélytisme

ציד נפשות (ז)

prosélytisme

Proselytismus

prosélytisme

proselytism

prosélytisme

proselitismo

prosélytisme

proselitismo