quadrige

quadrige

[ kadriʒ ou kwadriʒ] n.m. [ lat. quadrigae, de jugum, joug ]
Dans l'Antiquité, char à deux roues, attelé de quatre chevaux de front.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

QUADRIGE

(koua-dri-j') s. m.
Terme d'antiquité. Char monté sur deux roues et attelé de quatre chevaux de front.
Je pense que le Soleil, placé au centre sur un quadrige, est plus d'accord avec les paroles d'Homère [QUATREMÈRE DE QUINCY, Inst. mém. litt. anc. t. IV, p. 150]
Toi qui de la victoire as conduit les quadriges [V. HUGO, Applaudissement.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. quadrigae, quadr-igae, de quadr..., et lat. agere, conduire (voy. AGIR).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

quadrige

QUADRIGE. n. m. T. d'Antiquité. Char monté sur deux roues et attelé de quatre chevaux de front, dont l'usage passa des jeux Olympiques aux autres jeux solennels de la Grèce et de l'Italie. Vainqueur au quadrige. La course du quadrige. Un arc de triomphe surmonté d'un quadrige.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

quadrige


QUADRIGE, s. m. [Koua-drige.] Terme d' Antiquaire. Char monté sur deux roûes, et atelé de quatre chevaux de front.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

quadrige

Quadriga, Viergespann

quadrige

kvadrigo

quadrige

cuadriga

quadrige

quadriga

quadrige

quadriga