quatre-quint

QUATRE-QUINT

(ka-tre-kin) s. m.
Terme de coutume. Espèce de légitime des biens propres, dont il n'était pas permis de disposer au préjudice de ses héritiers.