questure

questure

[ kɛstyr] n.f.
1. Bureau des questeurs d'une assemblée délibérante.
2. Dans l'Antiquité, charge de questeur.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

QUESTURE

(kuè-stu-r') s. f.
Terme d'histoire romaine. Dignité, charge de questeur. Durée des fonctions de questeur.
Aujourd'hui, dans les assemblées délibérantes, bureau des questeurs.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. quaestura (voy. QUESTEUR).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

questure

QUESTURE. (QUES se prononce CUES.) n. f. Dignité, charge de questeur. César brigua la questure. Il est candidat à la questure de la Chambre des Députés.

Il se dit aussi de la Durée des fonctions de questeur. Telle chose s'est faite sous sa questure.

Il se dit encore du Bureau des questeurs d'une assemblée. Aller à la questure de la Chambre des Députés.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

questûre


QUESTûRE, s. f. [Kuès-tûre; 1re è moy. 2e lon. 3e e muet.] Charge du Questeur. Voy. ce mot.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788